Pourquoi un webinaire pour les personnes blanches ?

Nous vivons présentement un moment historique où les peuples autochtones, noirs et racialisés du monde entier mènent des mouvements de masse pour défendre leur humanité et réalisent des changements spectaculaires pour qu’ils puissent vivre en liberté.

En même temps, de nombreuses personnes blanches reconnaissent que notre société et nos systèmes encouragent le racisme d’une manière dont elles étaient inconscientes auparavant, que ce soit sur le lieu de travail, à l’école, dans la police, dans le système judiciaire, dans les soins de santé, dans les syndicats, etc. Et beaucoup de personnes blanches, horrifiées à juste titre par ces prises de conscience, se demandent : Que puis-je faire ? Les syndicalistes blancs se demandent comment soutenir leurs confrères et consoeurs syndicalistes autochtones et racialisés dans leur lutte contre le racisme sur le lieu de travail et dans leur syndicat. C’est à ces questions que nous espérons commencer à répondre lors du webinaire.

Tel que souligné dans notre récente déclaration sur le racsime anti-noir, l’anti-racisme est notre combat à tous. Nous devons débusquer nos préjugés inconscients. Nous devons faire partie de la solution.

Afin de comprendre véritablement le problème odieux du racisme, nous devons l’examiner de front et reconnaître qui en subit les conséquences – les autochtones et les personnes racialisées – et qui en bénéficie, consciemment ou inconsciemment – les personnes blanches. Il est essentiel d’offrir aux personnes blanches la possibilité de réfléchir au rôle qu’ils peuvent jouer dans le démantèlement de cette forme d’oppression, car si les personnes blanches ne subissent pas le racisme, de nombreuses personnes blanches, y compris les membres et le personnel de l’AFPC, renforcent chaque jour le racisme et les systèmes racistes sans même s’en rendre compte ou sans le vouloir.

Ce webinaire a été inspiré par le sentiment de nombreux syndicalistes autochtones et racialisés que les autochtones et les personnes racialisées luttent contre le racisme depuis des siècles et que les personnes blanches n’écoutent pas. Nombreux sont ceux qui sont épuisés par ce travail d’explication de ce qu’est le racisme et de la manière dont ils le vivent. En tant que personnes blanches, il est de notre responsabilité d’assumer ce travail. La militante syndicale noire Carol Wall exprime avec éloquence ce point de vue dans sa récente lettre sincère publiée dans la revue syndicale Our Times, « Dear White Sisters and Brothers » :

…cela a déclenché quelque chose qui ne peut être réparé par moi, mais qui doit être réparé par les blancs. J’ai besoin que chaque personne blanche fasse sa part. Je ne veux plus qu’ils se taisent lorsqu’ils sont témoins et qu’ils entendent des commentaires racistes… Je n’ai pas créé la suprématie blanche et je n’en tire pas profit, donc ceux qui le font doivent l’examiner et la démanteler. C’est un tournant car je demande de l’action, pas des conversations plus confortables. Faites le travail que vous devez faire, car la communauté noire s’organisera et exigera des comptes.

Les militantes Gabrielle Gilbert, Chloloula et Emmanuelle Dufour expriment des idées similiaires dans la bande dessinée Message à mes amie.e.s blanc.he.s.

Ce webinaire a été conçu par une équipe d’agents de formation de l’AFPC de différentes origines et met en scène une militante noire et une militante blanche en conversation. Tous et toutes sont invités à y assister, quelle que soit leur origine ethnique, afin d’entendre des réponses à la question principale que se poseront les deux militantes : quel est le rôle des personnes blanches dans la lutte contre le racisme ?

Vous êtes bienvenus à participer à cette importante occasion d’apprentissage qui servira à renforcer notre syndicat et le mouvement syndical face à la privatisation croissante, aux lieux de travail dangereux et aux menaces de réduction des services publics. Un apprentissage qui nous rendra plus forts, ensemble.

 

Inscrivez-vous au webinaire anglophone.
ANGLAIS: Lundi le 20 juillet à 20h

Inscrivez-vous au webinare francophone.
FRANÇAIS: Mardi le 21 juillet à 20h