Jour de l’émancipation 2023 — L’heure est à la justice

Pour une troisième année consécutive, on souligne le Jour de l’émancipation au Canada. À l’occasion de cette journée, l’AFPC-Atlantique exhorte tous les ordres du gouvernement à s’attaquer au racisme systémique envers les travailleuses et travailleurs noirs.

« Non seulement les injustices subies par les personnes noires et leurs communautés par le passé se font toujours sentir, mais elles persistent encore aujourd’hui », explique le vice-président exécutif régional de l’AFPC-Atlantique, Chris Di Liberatore. « Les travailleuses et travailleurs noirs sont toujours victimes de discrimination professionnelle, qu’ils s’agissent de pratiques d’embauche discriminatoires, de possibilités d’avancement limitées, de précarité d’emploi ou de manque de soutien. »

En octobre 2022, l’AFPC-Atlantique a célébré la publication d’un mémoire découlant d’une résolution de ses membres (résolution GEN-041) intitulé Répercussions de l’esclavage et du racisme sur les femmes de descendance africaine qui travaillent à la fonction publique dans la région de l’Atlantique et rôle des syndicats dans la lutte contre le racisme.

Ce mémoire met en lumière la réalité des femmes noires de l’Atlantique, tant au travail que dans leur syndicat, et propose un plan d’action pour améliorer leur situation. Il est de notre devoir de se renseigner sur les répercussions de l’esclavage et de son influence persistante au Canada, et l’AFPC est fière des mesures prises jusqu’à présent à la suite de cette résolution.

À l’occasion du Jour de l’émancipation, nous reconnaissons la lutte des esclaves pour la liberté, les répercussions du traumatisme intergénérationnel et le lien entre l’esclavage et la discrimination systémique actuelle. Pratiques d’embauche discriminatoires, écarts salariaux, microagressions et autres inégalités font toujours partie du quotidien de nombreux travailleurs et travailleuses noirs.

En tant que syndicat, il est de notre devoir de mieux représenter les intérêts de nos membres au travail. À l’AFPC, cela se traduit par notre lutte contre le racisme anti-noir.

L’AFPC-Atlantique appuie l’appel à la réparation des descendants des esclaves au Canada. Nous savons que justice ne pourra être faite qu’en reconnaissant les dommages causés par la traite transatlantique des esclaves et en en dédommageant les victimes en conséquence.

Sujets:

Notre organisation: