Taille du texte: AAA

Salle des médias

On peut dire que la province du Nouveau-Brunswick et l’Alliance de la Fonction publique du Canada ont débordé de couleur pendant le dernier mois. En effet, les villes de Fredericton, Saint John et Moncton ont tour à tour célébré leur Semaine de la fierté gaie, et l’AFPC était au rendez-vous dans les trois villes.

L'AFPC souhaite la bienvenue à une toute nouvelle section locale qui vient de se joindre à notre grande famille syndicale, la section locale STUSAU 60701, représentant le Syndicat du personnel de soutien et d'administration de l'Université St. Thomas de Fredericton.

Cette nouvelle section locale de 56 membres a tenu sa première réunion officielle le 30 août, a élu son tout premier comité exécutif local ainsi qu'une équipe de négociation locale qui débutera sous peu les travaux en vue d'obtenir une première convention collective.

L'été n'a pas ralenti les membres du SESG/AFPC dans leur bataille pour sauver leurs emplois à Miramichi et le Registre des armes d'épaule.

Les membres du SESG/AFPC de Miramichi ont été très occupés pendant les mois d'été afin de continuer leur campagne contre l'abolition du Registre des armes à feu (Projet de loi C-391).

Les événements pour la semaine de Fierté à Moncton cette année étaient organisés autour du thème international de 'UN COEUR UN MONDE UNE FIERTÉ'.

La semaine fut un immense succès: de la levée du drapeau Fierté devant l'hôtel de ville de Moncton, en passant par le premier déjeuner Fierté, le forum communautaire "célébrer les trans", activités familiales, film, parade, etc.

Plusieurs membres de l'AFPC de la région du Grand Moncton ainsi que des alliés ont fièrement participé aux nombreuses activités. 

Le personnel syndiqué de l’école Alaqsite’w Gitpu, située sur le territoire de la Première nation Mi’gmaq de Listuguj au Québec, a voté massivement pour la grève lors d’une assemblée ce mois-ci. Les travailleuses et travailleurs seront en position de grève légale le 26 août.

Pages