Taille du texte: AAA

Salle des médias

Les membres de l'AFPC et du personnel étaient présents au rassemblement du STTP le 21 juin dernier à Moncton pour manifester contre l'imposition d'une loi spéciale de retour au travail.

Pour célébrer cette journée, le comité des droits de la personne du Grand Moncton de l'AFPCa profité de sa rencontre du 14 juin dernier pour inviter Guéganne Martin Doucet, une artiste peintre-sculpteur Mi'kmaq de la région de Shédiac et originaire de Escuminac au Nouveau Brunswick à venir faire une présentation sur le capteur de rêve, sa fabrication, son histoire et ses origines.

Quelques membres de l'AFPC étaient au nombre des participants à la première célébration annuelle de la journée nationale des autochtones pour le Grand Moncton.

Le 21 juin qui a été proclamé en 1996 par le regretté Gouverneur Général du Canada Roméo LeBlanc et bien des années plus tard, le Grand Moncton aura dorénavent ses célébrations annuelles.

Le personnel syndiqué de l’école Alaqsite’w Gitpu située sur le territoire de la Première nation Mi’gmaq de Listuguj n’ont pas fait la grève le 26 août.

Dans une lettre écrite par l’avocat du gouvernement de Listuguj le 26 août , la proposition de l’employer concernant les salaires a été clarifiée. Cette communication signalait qu’un contrat était possible. 

Le syndicat a contacté l’avocat de l’employer immédiatement demandant au conseil de bande qu’il revienne à la table de négociation. 

Faute de pouvoir compter sur quelques mains de plus, les nouveaux immigrants au Canada devront attendre plus longtemps pour obtenir leur citoyenneté.

Pages