Taille du texte: AAA

Salle des médias

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE                                                                    Le 28 août 2018

Des syndicats nationaux contre la privatisation sur les bases militaires

GREENWOOD, NS L’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) et l’un de ses Éléments, l’Union des employés de la Défense nationale (UEDN), prennent des mesures pour protéger des emplois du secteur public aux bases des Forces canadiennes de Greenwood et Kingston.

Parrainage du Fonds de justice sociale de l’AFPC:  Jeunes travailleuses et travailleurs (18 à 35 ans).
 
En plus des quatre personnes qui recevront une subvention, tous les membres de l’AFPC peuvent participer au projet, pourvu qu’ils puissent assumer leurs dépenses. (Vous trouverez plus de renseignements dans le formulaire ci-inclu).
 
Le Fonds de justice sociale de l’AFPC invite vos membres à participer au projet « l’Éducation à l’œuvre », un stage de deux semaines au Guatemala, au printemps 2019.
 

 

Services d’eau à Moncton : l’AFPC est favorable à la remunicipalisation

La question des services d’eau à Moncton — des services qui ont été privatisés au détriment d’emplois dans le secteur public —, est une question qui mérite toute notre attention. L’AFPC, comme syndicat œuvrant dans le secteur public, s’oppose à la privatisation des services publics et appuie activement toute initiative pour ramener dans le giron public ceux qui ont été privatisés.

Résolutions au congrès de l’AFPC

La section locale 80823 du Syndicat des employés des postes et des communications (SEPC) compte 14 membres qui travaillent au Centre national de philatélie de Postes Canada à  Antigonish, en Nouvelle-Écosse. Le Centre national de philatélie existe depuis 1984. À l’époque, il employait quelque 120 personnes.  Jusqu’en 2011, il était le SEUL centre de philatélie au Canada et assurait un service à la clientèle aux philatélistes qui collectionnent et étudient les timbres‑poste de Postes Canada.

Aucune parole ne peut décrire nos sentiments à la suite de la tragédie qui s’est produite à Fredericton le 10 août. Nous comptons parmi nos membres un bon nombre d’hommes et de femmes qui risquent leur vie tous les jours pour protéger la population du Canada. Nous offrons nos plus profondes condoléances à toutes les personnes qui sont touchées par ce drame. Nous continuerons à travailler pour un Canada plus sécuritaire.

Pages