Taille du texte: AAA

Salle des médias

Les membres de la section locale 60888 de l’AFPC qui travaillent pour l’association des étudiants de l’Université St. Thomas, à Fredericton, ont signé mercredi leur nouvelle convention collective. Celle-ci, qui sera en vigueur jusqu’au 18 avril 2020, prévoit notamment :
 
- une forte hausse salariale, considérant que le « salaire minimum » passera à 15 $ l’heure;
- des dispositions sur le droit de propriété, le droit d’auteur, les brevets, la propriété intellectuelle, etc.;

Le congrès national du Parti libéral du Canada s’est tenu du 19 au 21 avril, à Halifax. Le 20 avril, les membres de l’AFPC ont distribué deux tracts aux délégués. Le premier portait sur le système de paye Phénix, qui demande au Parti libéral de ne plus forcer les fonctionnaires à rembourser le montant brut des sommes reçues en trop par erreur. Il rappelle aussi au parti au pouvoir que les fonctionnaires méritent d’être toujours payés à temps et correctement pour leur travail.

L’équipe d’éducation de l’AFPC s’apprête à réviser le cours intitulé « L’ABC du syndicat ». Ce cours est généralement le point d’entrée de la formation syndicale de l’AFPC. Nous vous invitons à remplir le questionnaire suivant, ce qui devrait prendre environ 15 minutes. L’information recueillie nous servira de guide pour la révision. Voici le sondage.


 

Afin que vous soyez au courant de ce qui se passe au 18e Congrès national triennal de l’AFPC, qui aura lieu à Toronto du 29 avril au 4 mai, nous publierons des mises à jour quotidiennes sur le site Web de la région.

Entre le 29 avril et le 4 mai, visitez souvent cette page.

Consœurs et confrères,

À l’occasion de la Semaine nationale de l’action bénévole, je tiens à prendre quelques instants pour remercier toutes les personnes qui consacrent de leur temps aux activités du syndicat. Nos membres nous donnent tant sans rien attendre en retour. Nous travaillons ensemble afin d’améliorer les conditions de travail de tous les travailleurs et travailleuses de la société, et nous embrassons des causes qui nous tiennent à cœur. Chacune de nos nombreuses victoires et réalisations n’aurait été possible sans cet élan collectif.

Pages