Le rôle de la déléguée ou du délégué syndical

du Manuel des délégué-e-s syndicaux.

Pour de nombreux membres, la déléguée ou le délégué syndical constitue le visage du syndicat. Cette personne constitue la présence visible du syndicat dans le lieu de travail; à titre d’agent-e syndical, elle travaille et interagit avec les membres et les représente dans un secteur de travail particulier. Cette personne fait appliquer la convention collective et protège les droits que les membres ont acquis au moyen de la négociation collective et d’autres actions du syndicat. Les délégué-e-s syndicaux sont élus ou nommés au sein de la section locale.

La déléguée ou le délégué n’est pas seul à œuvrer au sein de la section locale. Il forme, avec d’autres délégué-e-s syndicaux, le «réseau des délégué-e-s». Le «réseau des délégué-e-s» confère au syndicat sa puissance et permet à celui-ci de rencontrer la direction sur un plan d’égalité.

Vous êtes, en votre qualité de délégué-e, l’agent-e de liaison entre l’exécutif de la section locale et les membres. Vous avez la tâche de vous assurer que les membres que vous représentez en milieu de travail connaissent les activités de leur syndicat et de leur section locale et il vous incombe également de veiller à ce que le syndicat et la section locale soient renseignés sur les opinions des membres que vous représentez face à telle ou telle question.

La déléguée ou le délégué est la pierre angulaire du syndicat; vous avez le pouvoir de faire en sorte que votre section locale soit puissante, représentative et qu’elle protège efficacement les droits de ses membres.

La tâche de la déléguée ou du délégué syndical

La principale tâche de la déléguée ou du délégué consiste à résoudre les problèmes qui surgissent en milieu de travail. Cependant, un syndicat, c’est bien plus que des griefs et des plaintes, et la déléguée ou le délégué doit être plus qu’un agent chargé de traiter les griefs et les plaintes.

Dans l’exécution de vos tâches de délégué-e syndicale, vous êtes appelé à entrer en communication avec des gens… travailleurs, travailleuses, membres, surveillant-e-s et membres de la direction. Dans la section locale, vous serez appelé à travailler avec d’autres délégué-e-s, avec la déléguée ou le délégué en chef et avec les dirigeant-e-s de la section locale. Si vous participez à des comités et à des cours de l’AFPC, vous serez en contact avec d’autres militant-e-s de l’AFPC.

Voici quelques suggestions qui vous seront utiles, personnellement, et en tant que délégué-e, dans vos rapports quotidiens :

  • Soyez équitable : écoutez attentivement tous les points de vue;
  • Soyez amical : prêtez l’oreille aux plaintes des membres, à leurs problèmes et à leurs réalisations;
  • Soyez impliqué : aidez les membres à régler leurs problèmes;
  • Soyez enthousiaste : soyez en mesure de susciter l’engagement des gens dans le syndicat par l’exemple de votre propre engagement;
  • Soyez courageux : sachez quand dire à un membre qu’il est dans l’erreur et dites-le lui (poliment); affrontez la direction avec fermeté lorsque le syndicat a un point à faire valoir;
  • Soyez efficace et efficient : réunissez les faits et veillez à ce que justice soit faite équitablement et promptement;
  • Soyez bien informé : faites en sorte de connaître et de comprendre la convention collective, les lois et règlements, les statuts et les politiques de l’AFPC, les règlements internes de votre Élément et de votre section locale; tâchez de connaître et de comprendre les membres et les surveillant-e-s en tant que personnes.

Ce que vous devez faire

Organiser

  • Votre objectif devrait être d’obtenir que chaque membre que vous représentez dans le milieu de travail signe sa carte d’adhésion et devienne ainsi membre en règle du syndicat.
  • Accueillez les nouveaux employé-e-s dès leur première journée de travail et présentez-leur le syndicat. Expliquez-leur ce qu’est le syndicat et comment il fonctionne. Amenez-les à faire la connaissance d’autres membres du syndicat. Veillez à ce que les nouveaux employé-e-s signent leur carte d’adhésion dès leur première journée de travail.
  • Stimulez la participation des membres dans les affaires de leur syndicat en les invitant à assister aux réunions de la section locale et en les invitant à siéger au comité de la section locale.
  • Apprenez à connaître les gens de votre milieu de travail, leur statut de membre, leurs intérêts et ce qu’ils reprochent au syndicat, le cas échéant.
  • Rappelez-vous, c’est en étant affable qu’on se fait des amis.

Éduquer

  • Parlez des activités de votre section locale et expliquez-en les raisons. Discutez de questions syndicales avec les membres.
  • Mettez les publications syndicales à la disposition des membres dans le lieu de travail  – «Parlons syndicat», «Négociation collective  – Actualité», «Bulletins d’équité salariale», «Bulletin de nouvelles sur les comités régionaux des femmes et l’équité», «Bulletin de nouvelles sur la santé et la sécurité», publications de l’Élément et de la section locale.
  • Informez les membres des colloques et des activités syndicales à venir.
  • Assistez vous-même aux cours de formation syndicale et partagez vos connaissances avec les membres.
  • Sachez de quelle façon les politiques gouvernementales et les lois vous toucheront en tant que citoyen ou citoyenne, contribuable, travailleur ou travailleuse et membre syndiqué. Partagez cette information avec vos membres.
  • Suscitez la participation à des comités régionaux et à diverses campagnes communautaires qui touchent les membres en tant que syndiqué-e-s, travailleurs et travailleuses et membres de la communauté.

Favoriser la communication

  • Faites en sorte que tous les membres lisent les avis au babillard et qu’ils soient informés des projets et des décisions de la direction ainsi que de ses nouvelles politiques.
  • Renvoyez les membres au comité de la section locale appropriée ou à l’agence pertinente de services communautaires. Sachez quels services y sont dispensés et soyez en mesure de diriger vos membres vers la personne ou l’organisme compétent.
  • Prêtez l’oreille aux problèmes qui préoccupent vos membres et soyez prêt à écouter les récits de leurs réalisations personnelles. Si vous manifestez de l’intérêt pour les membres à titre personnel, ils en manifesteront à votre égard et, par votre intermédiaire, ils s’intéresseront au syndicat.

Faire preuve de leadership

  • Entretenez-vous avec tous les membres que vous représentez, discutez avec eux des questions qui les préoccupent, demandez leur avis.
  • Ne craignez pas de vous faire le porte-parole des membres dans votre milieu de travail.
  • Agissez avec promptitude, détermination et gardez votre parole.

Savoir résoudre les problèmes

  • Vous représentez le syndicat dans le milieu de travail et, par conséquent, vous serez la personne que les membres aborderont lorsqu’ils seront confrontés à un problème au travail.
  • Il est important que vous vous occupiez des plaintes et des griefs à titre de délégué‑e syndical de sorte que vous serez au courant des problèmes à mesure qu’ils surviennent dans le milieu de travail.

On ne s’attend pas à ce que vous connaissiez, en tant que délégué-e syndical, les réponses immédiatement, mais on est en droit de s’attendre à ce que vous trouviez des solutions. L’étude, la pratique et les discussions avec le chef délégué syndical ou la chef déléguée syndicale ainsi qu’avec des délégué-e-s plus expérimentés vous permettront d’apprendre votre métier. Vous apprendrez en lisant des griefs antérieurs ainsi que des décisions d’arbitrage car il est important de connaître non seulement ce que renferme la convention collective, mais aussi son interprétation.

Après avoir trouvé la solution au moyen de discussions et de lectures, retournez dans le milieu de travail et plaidez vous-même la cause. En agissant de la sorte, vous gagnerez la confiance et le respect de vos membres et de la direction.

Ce que vous devez connaître

  1. La convention collective : Ayez en main votre propre exemplaire de votre convention collective et lisez-la au complet. Discutez-en avec vos collègues délégué-e-s et vos dirigeant-e-s syndicaux de façon à en connaître l’interprétation. Relisez des griefs antérieurs pour découvrir comment les clauses ont été interprétées et quelles décisions constituent des précédents.
  2. Connaissez les politiques et les directives de la direction. Surveillez les tableaux d’affichage et lisez tous les avis.
    Dans les cas où le Conseil du Trésor est l’employeur, consultez les directives et politiques du Conseil du Trésor et le Manuel de gestion du personnel (MGP). La section locale a peut-être un exemplaire du manuel. Le bureau régional en possède une copie pour fins de consultation. Demandez à la direction de vous en fournir un exemplaire ou, à tout le moins, de vous donner accès à une copie. Aujourd’hui, les mises à jour du MGP ne sont publiées que sur Internet. Il est important d’obtenir un accès à l’Internet que ce soit par l’intermédiaire de l’employeur, de l’Élément ou des bureaux régionaux de l’AFPC.
  3. Législation du travail :Ayez une compréhension générale de la législation en matière du travail (lois et règlements) qui s’applique à vos membres. Obtenez votre propre copie de ces textes. Pour des conseils techniques sur la législation et une interprétation des lois pertinentes, communiquez avec le bureau régional de l’AFPC ou les agent-e--s syndicaux de l’Élément.
  4. Conditions de travail actuelles : Connaissez votre milieu de travail et sachez comment les choses devraient fonctionner. Soyez à l’affût des situations qui peuvent, de la part de la direction, donner lieu à une violation des clauses de votre convention collective ou des règlements sur la sécurité. Tâchez de remédier à la situation avant qu’un accident ne se produise.
  5. Surveillant-e-s : Apprenez à connaître vos surveillant-e-s et leur mode de gestion.
  6. Membres : Entretenez-vous avec les membres que vous représentez et apprenez à les connaître personnellement. Informez-vous au sujet de leurs tâches et de la place qu’ils occupent dans l’organigramme.
  7. Activités et règlements administratifs de la section locale : Assistez aux réunions de la section locale et du comité des délégué-e-s. Soyez attentif à ce qui se dit lors de ces réunions. Obtenez copie des règlements administratifs de votre section locale et faites-en la lecture.
  8. Les politiques de l’Élément et de l’AFPC : Connaissez les personnes-ressources à qui vous pouvez faire appel à la fois au palier de l’Élément et de l’AFPC. Assistez aux réunions du conseil régional et, si possible, aux réunions des autres comités régionaux, aux colloques régionaux de l’Élément ainsi qu’aux autres activités syndicales et colloques qui ont lieu dans votre région. Faites la lecture des procès-verbaux des réunions de la section locale, des réunions de l’Élément et des réunions du Conseil national d’administration du syndicat.
  9. Prenez connaissance de la documentation syndicale : Parlons syndicat, bulletin d’information de l’Élément, etc. Obtenez copie de la trousse d’information des relations publiques et faites-en la lecture, c’est gratuit. Assistez aux cours de fin de semaine du syndicat et présentez une demande pour assister aux cours en résidence de l’AFPC.

Maintenant, assoyez-vous et détendez-vous. Personne ne s’attend à ce que vous appreniez tous ces renseignements aujourd’hui, ni même demain. Ce qu’on vous demande, c’est une compréhension générale des problèmes en cause, ainsi qu’une compétence croissante avec l’expérience.

À retenir : Si vous ne connaissez pas la solution, dites-le; l’essentiel est que vous trouviez la solution en posant des questions vous-mêmes et que vous transmettiez les renseignements obtenus aux membres dans un délai raisonnable.

Ce que vous devez avoir

Vous aurez besoin de vos «outils» si vous voulez accomplir votre tâche avec efficacité; trouvez un endroit au travail où vous aurez facilement accès aux articles suivants :

  1. Votre convention collective : Une connaissance générale de votre convention est indispensable, mais pour répondre à une question au sujet de la convention, vous devez lire l’article au complet, mot par mot, saisir ses relations avec les autres articles de la convention et avec l’ensemble du document. Ayez en main votre propre exemplaire de la convention collective.
  2. La loi : Obtenez votre propre exemplaire de la loi qui régit votre section locale et ayez une connaissance de base de son contenu.
  3. Une liste des membres que vous représentez : Leur adresse domiciliaire et numéro de téléphone, leur groupe professionnel, la section et la division auxquelles ils appartiennent. Il est utile d’avoir en main un organigramme des sections et des divisions que vous représentez.
  4. Cartes d’adhésion : À titre d’organisatrice ou d’organisateur syndical, vous voudrez être prêt lorsque de nouveaux employé-e-s commenceront à travailler dans votre secteur.
  5. Formule de données pour la gouverne des délégué-e-s syndicaux, crayons et feuilles : Lorsqu’on vous aborde pour vous faire part d’une demande, d’une plainte, d’un grief ou de l’intention d’en appeler, consignez immédiatement tous les renseignements sur votre formule de données. Ne vous fiez pas à votre mémoire, ni à celle du membre en cause pour vous rappeler les détails. Faites en sorte de toujours avoir sous la main une bonne provision de formules de données pour la gouverne des délégué-e-s syndicaux.
  6. Formules de présentation d’un grief et formules de transmission d’un grief : Ces formules sont habituellement disponibles à la division du personnel de votre employeur. Les délais viennent habituellement à expiration plus rapidement que prévu. Soyez prêt. Une lettre est également valide si aucune formule n’est utilisée ou s’il n’y en a pas de disponible.
  7. Formules d’«Avis d’appel» : Pour les membres régis par la Loi sur l’emploi dans la fonction publique. Vous devez connaître l’adresse et le numéro de téléphone de la personne-ressource de l’Élément ou du bureau régional de l’AFPC qui est chargée de la représentation syndicale pour votre section locale. Consignez les renseignements et dirigez sans délai vers la représentante ou le représentant syndical approprié le membre qui souhaite interjeter appel. Les délais expirent très rapidement.
  8. Une liste des dirigeant-e-s de votre section locale : Avec leur adresse et numéros de téléphone à domicile et au bureau.
  9. Une liste des délégué-e-s syndicaux de votre section locale : Avec leur adresse et numéros de téléphone à domicile et au bureau.
  10. Une liste des personnes-ressources : Aux paliers de l’Élément et de l’AFPC et dans la communauté  — avec leur adresse et numéros de téléphone, ainsi qu’une description sommaire des services qu’elles dispensent.
  11. Les Statuts de l ’Alliance de la Fonction publique du Canada, les règlements administratifs de votre Élément et de votre section locale : Il est plus facile de répondre à une question portant sur les politiques et les procédures du syndicat lorsque vous avez les documents devant vous.
  12. Politiques de l’AFPC : Une politique est un énoncé qui décrit un plan d’action précis choisi pour orienter et arrêter les décisions présentes et futures sur les principaux sujets de préoccupation. Au cours des ans, l’Alliance a formulé bon nombre d’énoncés d e principes qui traitent de sujets tels que la santé et la sécurité, le harcèlement personnel et sexuel, les droits de la personne, la parité salariale et l’équité en matière d’emploi, le changement technologique, le télétravail, les femmes et l’Alliance et beaucoup d’autres. Pour plus de renseignements, consultez le document «Déclarations de principes et résolutions en instance».
  13. Le dernier, mais non le moindre… Le Manuel des délégué-e-s syndicaux.
notre Organisation: