Procès-verbal du conseil régional de l'Atlantique, Octobre 2012

Présences
Jeannie Baldwin, VPER - Atlantique, Katie Murphy-Langille, adjointe administrative, Cathy Murphy, coordonnatrice régionale, Lesley Thompson, agente régionale d’action politique et de communication,
Darlene Bembridge, Robert Lewis, André Beaulieu, Dana Bailey, Rhonda Doyle LeBlanc, Anne Fagan-Wood, Chris Di Liberatore, Jim Hondas, Jody LaPierre, Brian Oldford, Shanny Doucet, Melissa Hyde, Bill Walsh, Sandy Cake, Lori Walton, Dawn Hardy

Absences motivées
Charlene Vidito-Milne, Angela Decker

Personnes invitées
Debi Buell, VPN du SEAC, Charlottetown
Rick Cormier, VPR du Syndicat de l’Agriculture pour l’Ouest de l’Atlantique
Michelle Little, VPR du SSG pour l’Atlantique
Heather Ford, section locale 90006 du SEI, déléguée syndicale en chef

1. Ouverture de la séance
La réunion commence à 9 h le 13 octobre. Jeannie Baldwin, VPER - Atlantique, assume la présidence. Sont présents les membres du Conseil, les personnes invitées et les membres du personnel susmentionnés.

2. Moment de silence
On observe un moment de silence à la mémoire des consœurs et des confrères qui sont décédés depuis la dernière réunion du Conseil. On les énumère pour que leur nom soit consigné au procès-verbal :

Denise Roche-Cumerford, section locale 90000, SEI
Larry Martin, section locale 90000, SEI
Marion Webb, section locale 60005, SEI
Ricky LeBlanc, section locale 60004, SEIC


3. Déclaration de principes sur le harcèlement
Les consœurs Melissa Hyde et Shanny Doucet lisent la Déclaration de principes sur le harcèlement. Cathy Murphy est nommée coordonnatrice des plaintes en cas de harcèlement.

4. Horaire des travaux

    •    Le 13 octobre 2012, de 9 h à 17 h
    •    Le 14 octobre 2012, de 9 h à midi ou jusqu’à épuisement de l’ordre du jour

5. Adoption de l’ordre du jour
L’ordre du jour est modifié comme suit :
    •    le point sur le bureau régional de Gander devient le point 8 – le premier point de discussion;
    •    ajouter une discussion sur les congrès des fédérations du travail – au point 17;
    •    déplacer les questions en suspens à la fin de l’ordre du jour.

Motion d’adoption de l’ordre du jour modifié
Confrère Brian Oldford/confrère Chris Di Liberatore
Motion adoptée

6.  Adoption du procès-verbal de la réunion précédente
Examen du procès-verbal de la réunion des 25 et 26 février 2012

Des changements sont demandés.

Les changements demandés sont approuvés à l’unanimité.
Le procès-verbal modifié est adopté.

7. Mot d’ouverture
La consœur Jeannie souhaite la bienvenue aux personnes invitées et aux membres du Conseil. Elle souligne le bon travail que Robyn Benson et Chris Aylward ont fait depuis leur récente élection à la haute direction de l’AFPC. La présidente nationale, Robyn Benson, et le CNA ont décidé que la campagne « On est tous touchés » sera notre principale campagne pour les trois prochaines années. Le travail se poursuivra aux niveaux national et régional pour bien faire entendre notre message.

Laboratoire d’archéologie
Le gouvernement veut déménager à Ottawa tous les artefacts relatifs aux peuples autochtones et aux francophones qui se trouvent maintenant au laboratoire d’archéologie de Dartmouth, N.-É. Dans un effort pour faire renverser cette décision, nous avons tenu une conférence de presse très réussie avec les députés fédéraux Robert Chisholm et Megan Leslie, une représentante de la communauté francophone et un représentant de la communauté autochtone. Il y a cinq employés de Parcs Canada à ce laboratoire qui perdront leur emploi si le laboratoire ferme.    

Terrain de golf Highland Links
Un rassemblement a eu lieu au terrain de golf Highland Links le 6 octobre. Le gouvernement a lancé un appel d’offres pour donner à contrat la gestion du golf et du Keltic Lodge pour 45 ans. Le VPEN du Syndicat des employées et employés nationaux, Eddy Kennedy, et le président de la section locale, Dean LeFriend, ont participé à ce rassemblement aux côtés de plus de 200 autres personnes.
La consœur Jeannie Baldwin, les confrères Eddie Kennedy et Mark Eyking, ainsi qu’un jeune travailleur de l’endroit ont pris la parole à cette occasion. Pour plus de renseignements, allez à l’adresse Web www.itsourgame.ca.

Pensions
Nous devons continuer à rencontrer les députés fédéraux pour leur faire savoir que le fonctionnaire moyen touche une pension de 26 000 $. Ce fait est méconnu. C’est pourquoi nous devons continuer d’informer les gens au sujet de nos pensions.


Mise à jour sur les grèves
La grève à l’aéroport de Fredericton dure depuis huit mois. Nous travaillons actuellement avec un médiateur, et il est question d’adopter un protocole de retour au travail. Toutefois, l’employeur a clairement indiqué qu’il ne veut pas voir revenir certains employés.

La grève à l’aéroport de St. John’s se poursuit depuis cinq semaines. On nous demande de faire d’importantes concessions, notamment de permettre la sous-traitance. Le maire, Dennis O’Keefe, travaille avec nous. La Fédération du travail de T.-N.-L. ainsi que l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada ont annulé leur congrès respectif. Nous avons reçu une injonction le vendredi 12 octobre, mais son application a été retardée. Nous avons fait du piquetage devant les entreprises de membres du conseil d’administration de l’administration aéroportuaire et devant le domicile du chef de la direction de l’aéroport, Keith Collins. Le confrère Chris Aylward et la consœur Jeannie se sont rendus sur place pour participer à un rassemblement et ils sont entrés dans l’aéroport et ont demandé à parler aux gestionnaires. Ces derniers ont refusé, mais ils se sont adressés aux médias après le départ des représentants de l’AFPC.  

Journée nationale d’action
Pour la Journée nationale d’action du 15 septembre, nous avons partagé avec l’UEDN les coûts des activités à New Glasgow et Antigonish. Nous avions deux autobus pour transporter nos membres au bureau de Peter McKay. Bref, ce fut une activité bien réussie.

À Charlottetown, le confrère Jody et la consœur Dawn ont dirigé un rassemblement devant le bureau de la députée fédérale Gail Shea.

À Bouctouche, nous avons tenu une activité qui a mis l’accent sur la fermeture de la station de recherche.

À Goose Bay, nos membres se sont rendus au marché des fermiers et ont fait signer 500 lettres par des gens de l’endroit. Un membre de l’AFPC a ensuite apporté ces lettres au bureau du député Peter Penashue.

À Miramichi, le Conseil régional, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau-Brunswick et le SCFP ont organisé un barbecue conjoint sur la place centrale. Certains membres de la nouvelle section locale du SSG étaient sur place. Les médias locaux ont couvert l’activité. Pour ce qui est de la députée Tilly O’Neil-Gordon, elle est passée près de la place en auto en prenant des photos!  

La consœur remercie toutes les personnes de leur participation à la journée d’action. Elle indique que d’autres compressions sont prévues au gouvernement et que la consœur Robyn Benson doit rencontrer Tony Clements, ministre du Conseil du Trésor, dans deux semaines.  

GroupWise
La consœur Jeannie souligne qu’il faut s’adresser à Lesley en cas de difficultés avec le système de courriel GroupWise.

Conférence des SLCD
La conférence des sections locales à charte directe aura lieu du 24 au 25 novembre 2012, à Moncton, N.-B. Les confrères Brian Oldford et Robert Lewis y assisteront en tant que directeurs des membres ne relevant pas du Conseil du Trésor et chez les employeurs distincts.

8. Le point sur le bureau régional de Gander

Récemment, Bob Jackson, président de l’UCES, a affiché dans Facebook une lettre dans laquelle il disait que le Conseil de la région de l’Atlantique a eu quelque chose à voir avec la fermeture du bureau de Gander. La consœur Jeannie précise que le Conseil n’a joué aucun rôle dans cette fermeture et que la décision est l’aboutissement du processus suivant :

Il y a plus d’un an, avant le Congrès national de l’AFPC, la chef de la Direction des bureaux régionaux a reçu le mandat de mener une étude sur sa direction. Par la suite, quand on s’est rendu compte que le bail du BR de Gander arrivait à échéance en novembre 2012, on a décidé d’accélérer l’exercice, qui s’est déroulé comme suit :
    •    Le 8 août 2012, la consœur Robyn Benson a écrit au CNA et à l’UCES pour expliquer le processus.
    •    La coordonnatrice régionale a informé le personnel des bureaux de l’Atlantique le 9 août 2012.
    •    La consœur Jeannie a tenu une téléconférence avec le Conseil de la région le 4 septembre 2012 pour expliquer le motif de l’étude et son déroulement. À cette occasion, elle a fourni des informations et des statistiques pertinentes. Elle a aussi expliqué qui allait participer à l’étude et à quel moment.
    •    Des téléconférences ont eu lieu les 5 et 6 septembre 2012 avec les VPR/VPN et les présidents et présidentes des sections locales de Terre-Neuve-et-Labrador.
    •    Une réunion en personne avec les membres de Terre-Neuve-et-Labrador a eu lieu les 19 et 20 septembre 2012.
    •    Les membres ont eu jusqu’au 26 septembre 2012 pour transmettre leurs commentaires à la VPER, le rapport devant être rédigé au plus tard le 28 septembre 2012 aux fins de présentation au CEA.

Les consœurs Jeannie et Cathy Murphy ont rédigé un rapport à partir des statistiques et des commentaires des dirigeants et dirigeantes de Terre-Neuve-et-Labrador. La consœur Jeannie a ensuite présenté le rapport au CEA aux fins de discussion et de décision. Le CEA a décidé de fermer le BR de Gander le 30 novembre 2012 et de transférer ses postes et ses ressources à St. John’s. Une fois cette décision prise, on a informé le personnel et l’UCES, et ensuite les membres.

9. Rapports des comités

Comité des droits de la personne
La consœur Sandy lit le rapport.

Le Comité a formulé une résolution concernant la représentation des groupes d’équité au Comité national des droits de la personne. La consœur Jeannie fait savoir qu’elle devra discuter avec Robyn, car elle pense que la première proposition est irrecevable. La résolution doit être débattue et soumise au vote séparément du rapport du Comité.

Motion d’adoption du rapport du Comité des droits de la personne
Motion adoptée

La présidente nationale, Robyn Benson, a fait savoir que personne ne pourra assister aux réunions du CNDP comme observateur. Toutefois, parce que notre Conseil a deux directrices des femmes, ces deux directrices pourront assister aux réunions du CNDP en alternance.

Résolution
Il est résolu que le Conseil de la région de l’AFPC-Atlantique est désormais l’organisme autorisé à choisir une directrice des femmes pour faire partie du Comité national des droits de la personne;

Il est de plus résolu que ce choix sera fait au moyen d’un vote secret.

Motion demandant l’approbation de la résolution présentée par le Comité des droits de la personne
Consœur Sandy/ consœur Anne
VOTE CONSIGNÉ
Motion adoptée

Comité sur la santé, la sécurité et l’environnement
Le confrère Brian résume le rapport.

Recommandations
    •    Que le Comité d’éducation offre un cours d’une journée sur la santé mentale au printemps 2013.  
    •    Que le Conseil recommande au PAM d’ajouter à son programme un atelier la santé mentale qui sera offert au niveau national.

Motion d’adoption du rapport du Comité sur la santé, la sécurité et l’environnement
Motion adoptée


Conférence des groupes d’équité
Mariam Abou-Dib, membre du personnel invitée, explique la structure du Comité national des droits de la personne et les motifs qui ont incité l’AFPC à adopter un nouveau format pour sa Conférence des groupes d’équité.

Projet de loi C-377 - Loi modifiant la Loi de l’impôt sur le revenu
Tony Tracey, représentant du CTC – Atlantique, nous donne des renseignements fort utiles sur le projet de loi C-377 et sur les répercussions qu’il aura sur le mouvement syndical dans son ensemble.

Tony recevra des documents sur ce projet de loi la semaine prochaine et les transmettre au Conseil.

Voici les messages clés du CTC :
[NOTRE TRADUCTION]
« Le projet de loi C-377 créera de la paperasserie inutile qui coûtera cher au gouvernement à gérer, nuira au respect de la vie privée et pourrait être inconstitutionnel. Il ne devrait pas être adopté. »

« Le projet de loi C-377 est discriminatoire et donnera lieu à un traitement injuste des syndicats et de leurs membres. »

« Le projet de loi C-377 pourrait être une mesure législative inconstitutionnelle contraire à la Charte canadienne des droits et libertés. »

Comité des femmes
La consœur Rhonda lit le rapport.

Le Comité recommande que la région, pour des raisons financières, tienne une seule conférence des femmes au lieu de deux comme à l’accoutumée. La recommandation est adoptée.

La consœur Melissa et le confrère Bill demandent que soit consignée leur dissidence à l’égard de la motion.

Le rapport est adopté à l’unanimité.
Motion adoptée

Comité d’éducation
Le confrère André lit le rapport.

Le Comité d’éducation se réunira en janvier pour discuter de son plan d’action triennal et de l’école syndicale de l’Atlantique 2013.

Le rapport est adopté à l’unanimité.
Motion adoptée

Motion demandant le prolongement de la séance de 15 minutes (jusqu’à 17 h 15) afin de terminer les travaux de la journée.
Consœur Dawn/ consœur Darlene
Motion adoptée

Consœur Darlene / consœur Dawn : avis de motion présenté

Le dimanche 14 octobre 2012

Motion demandant la modification de l’ordre du jour de manière à poursuivre avec les exposés, puis à passer au Congrès régional triennal de l’AFPC – Atlantique de 2014, ensuite aux rapports du Comité des finances et du Comité d’action politique et enfin à toutes autres questions restantes.
Consœur Darlene/ consœur Dawn
Motion adoptée

Exposé sur le programme Breaking the Silence
La consœur Marla LeBlanc était l’une des deux membres de la région de l’Atlantique qui ont eu la chance de se rendre au Guatemala dans le cadre du programme Breaking the Silence. Ce programme reçoit une aide financière du Fonds de justice sociale de l’AFPC. La consœur Marla présente un diaporama de son voyage, qui nous montre à quel point le Fonds de justice sociale est important.


Exposé sur le Fonds de Justice sociale de l’AFPC
La consœur Louise Casselman, l’agente du Fonds de justice sociale, explique le fonctionnement du Fonds.

10. Congrès régional triennal de l’AFPC – Atlantique
À la fin de l’été 2012, la consœur Gaëlle Félix, agente de congrès, de conférences et de projets, et la consœur Katie ont visité quatre endroits où pourrait se tenir le congrès. Les renseignements fournis au Conseil pour lui permettre de décider du lieu du congrès sont comme suit :
    •    coût de location des salles et du stationnement
    •    coût de location d’une salle pour les séances plénières
    •    niveau de satisfaction des exigences pour la tenue d’un congrès
    •    distance des hôtels

Les membres du Conseil discutent des possibilités et déterminent que Saint John, au Nouveau-Brunswick, est l’endroit qui répond le mieux à nos besoins et à nos exigences relatives aux coûts et à l’hébergement.
Les moments envisagés pour tenir le congrès sont, en ordre de préférence, du 5 au 8 juin, du 26 au 29 juin, du 19 au 22 juin.

La consœur Jeannie souligne que dès qu’un contrat aura été conclu pour la tenue du congrès, l’information sur le congrès sera transmise aux membres du Conseil et affichée sur le site Web de l’AFPC-Atlantique.

11. Rapports des comités – suite

Comité d’action politique
Motion demandant le report du rapport du Comité d’action politique à la prochaine réunion du Conseil.
Consœur Dawn/ consœur Darlene
Motion adoptée

Comité des finances
Motion demandant le report du rapport du Comité des finances à la prochaine réunion du Conseil
Consœur Darlene/confrère Brian
Motion adoptée

12. Rapport de la VPER et des directeurs et directrices
Motion demande l’adoption des rapports de la VPER et des directeurs et directrices comme un tout et sans mises à jour.
Confrère Brian/consœur Lori
Motion adoptée à l’unanimité

13. Prochaine réunion du Conseil
On décide de tenir la prochaine réunion du Conseil du 20 au 23 février 2013 au Westin Nova Scotian, à Halifax, N.-É., en supposant que l’hôtel pourra nous recevoir à ces dates ou plus tôt en février.

14. Campagne « On est tous touchés »
Cette campagne de l’AFPC se poursuivra jusqu’aux prochaines élections fédérales. La consœur Lesley demande aux membres du Conseil de rappeler qu’« on est tous touchés » quand ils prennent la parole aux activités auxquelles ils participent et de faire en sorte que ce message soit pertinent pour les membres et leur collectivité.

15. Stagiaires d’été à l’AFPC
Le confrère Brian se préoccupe du fait que des étudiantes ou étudiants déjà engagés pour travailler dans un BR de l’AFPC pendant un été soient réengagés l’année suivante. Il estime que nous devrions favoriser les enfants de nos membres. La consœur Jeannie souligne que les étudiants qui ont leur adresse permanente dans la région du BR visé et qui répondent aux critères de l’emploi visé sont admissibles. Toutes les personnes intéressées peuvent postuler pour les emplois d’été, et celles qui sont les plus qualifiées sont engagées.

16. Le point sur les communications/GroupWise
La consœur Lesley félicite les membres du Conseil pour la manière dont ils traitent avec les médias dans leur rôle de directeur ou directrice et pour la manière dont ils agissent comme porte-parole du syndicat à diverses activités.

Elle précise que la section du Conseil dans le site Web sera prête d’ici un mois ou deux.

La consœur Lesley souligne aussi qu’il faut communiquer avec le soutien aux usagers de l’AFPC au 1-613-560-4259 pour toute difficulté touchant les comptes de courriel GroupWise.

17. Congrès des fédérations du travail
La consœur Dawn estime que le Conseil devrait s’engager davantage dans les différentes fédérations du travail provinciales et que, pour ce faire, il devrait veiller à envoyer aux congrès des fédérations le maximum de délégués auquel nous avons droit.

La consœur Jeannie fait savoir que les fédérations envoient directement aux sections locales les formulaires de demande de participation à leur congrès. L’AFPC ne prévoit pas de fonds pour envoyer des membres du Conseil ou d’autres membres de l’AFPC aux congrès des fédérations du travail, sauf pour les dirigeantes et dirigeants nommés pour représenter l’AFPC auprès des fédérations. Toutefois, les membres du Conseil désireux d’assister au congrès d’une fédération du travail peuvent certainement demander l’autorisation de puiser dans leur budget de directeur ou directrice pour ce faire.

Mot de la fin
En terminant, la consœur Jeannie demande aux membres du Conseil de mettre en pratique les enseignements qu’ils ont retenus des ateliers sur le renforcement de l’esprit d’équipe auxquels ils ont assisté comme membres du Conseil. De plus, elle leur rappelle que les leaders du syndicat doivent être unis et solidaires pour combattre ensemble le gouvernement conservateur.

La séance est levée à 12 h 15.

notre Organisation: