Nouvelle convention pour les membres de l’AFPC à l’aéroport de Moncton

Le 15 février, les membres de la section locale 60605 de l’Union canadienne des employés des transports qui travaillent à l’Aéroport international du Grand Moncton ont voté à 100 % en faveur d’un accord de principe conclu avec leur employeur.

La vice-présidente exécutive régionale pour l’AFPC en Atlantique, Jeannie Baldwin, a tenu à féliciter l’équipe de négociation pour son beau travail.

Le contrat de cinq ans prévoit des améliorations au régime de pension, une hausse salariale, de nouvelles indemnités et des congés de deuil plus généreux.

« Nous sommes fiers de cette entente et de la relation que nous avons forgée avec l’employeur, souligne Jeannie Baldwin. Ce sera avec plaisir que nous allons continuer à travailler ensemble dans un esprit d’équité. »

L’AFPC est l’agent négociateur de salariés dans de petits et de grands aéroports un peu partout au pays, notamment ceux de Moncton, de Saint John et de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, et de St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Les membres de la section locale 60605 assurent les services d’exploitation de l’aéroport de Moncton, notamment le nettoyage de la piste, l’entretien des immeubles et de l’équipement, les services d’incendie, de sécurité et d’intervention d’urgence, ainsi que les services d’administration et de facturation.

Sujets: