Les membres du groupe FB envoient un message clair à l’ASFC

Du 30 janvier au 2 février, notre équipe de négociation et celle de l’employeur l’ASFCse sont rencontrées dans l’espoir d’en arriver à une entente. 

Nous avons profité de l’occasion pour remettre à l’ASFCnotre pétition énonçant nos principales revendications : permettre aux membres du groupe FB de prendre une retraite anticipée après 25 ans de service; adopter un processus équitable d’établissement des horaires qui tient compte de l’ancienneté; garantir la sécurité d’emploi dans le contexte de l’initiative d’armement; protéger et améliorer les dispositions sur le télétravail et les modalités de travail flexibles; respecter la politique sur le jumelage; et veiller à ce que les salaires croissent au même rythme que dans les autres groupes d’exécution de la loi . Près de 6 000 employés ont signé cette pétition.

Notre équipe a bien fait comprendre à l’employeur que les membres sont résolus à obtenir une entente juste, à la hauteur de leurs attentes. Pour sa part, l’équipe de l’employeur s’est engagée à remettre les pétitions au Conseil du Trésor et à la haute direction de l’ASFC.

L’ASFC a proposé plusieurs modifications à notre convention collective, notamment : faire passer le préavis de changement de poste de travail de sept jours à 48 heures; et ajouter une disposition stipulant que les employés ne sont rémunérés que pour 7,5 heures de travail lorsque l’employeur annule leur quart de travail régulier un jour férié payé. L’employeur veut aussi ajouter une disposition qui conférerait aux gestionnaires le pouvoir de demander aux employés de fournir une preuve que l’employeur jugera satisfaisante pour tous les types de congés. Notre équipe a dit « NON ». Nous retournerons à la table au cours des prochaines semaines et vous tiendrons au courant de la situation. Des questions? Communiquez avec votre délégué syndical ou un membre de l’équipe de négociation. 

Sujets: