Comment se manifestent les mouvements féministes et LGBTQ+ en Amérique Centrale?

Le 20 juin dernier, les membres du comité des droits de la personne de l’AFPC pour la région du Grand Moncton, en partenariat avec Rivière de la Fierté Moncton et l’AMGM  (L'Association multiculturelle du Grand Moncton) ont présenté une conférence avec Sandra Moran, la première personne qui s’auto-proclame féministe et ouvertement gaie à être élue au congrès guatémaltèque.  Lors de son arrêt à Moncton dans le cadre d’une tournée avec le réseau Maritimes-Guatemala « Brisons le Silence », elle a partagé ses connaissances profondes et son analyse politique des réalités guatémaltèques avec les personnes présentes.
 
Voilà un exemple parfait de comment les membres de l’AFPC en partenariat avec d’autres organismes de la région peuvent faire de belles choses!
 
Merci aux gens qui ont rendu cette présentation possible!