Lettre au rédacteur concernant une nouvelle de la CBC sur des agents des forces de l’ordre

J’étais consterné, déçu, dégouté, scandalisé à la lecture d’une nouvelle de la CBC sur des agents des forces de l’ordre qui ont choisi de porter des costumes qu’on ne peut que qualifier de racistes. Qui a pu permettre qu’une telle chose se produise? On pourrait croire que les photos ont été obtenues illégalement ou copiées dans un compte privé sur Internet. Mais non! C’est l’organisme Law Enforcement Torch Run de Terre-Neuve-et-Labrador, qui amasse des fonds pour les athlètes paralympiques, qui les a publiées lui-même!

Je suis un homme noir et je vis ici, sur Le Rocher. On m’a répété ad nauseam que nos forces de l’ordre sont dignes de confiance. Mais quand je vois la photo de trois agents au visage peint en noir, affublés de costumes qui visent clairement à ridiculiser mes racines, j’ai de la difficulté à voir comment je pourrais faire confiance à ceux qui ont juré de me protéger. Comment puis-je être certain qu’ils ne me regarderont pas à travers la lentille déformante de leurs stéréotypes?

Semblerait que je m’énerve pour rien, car ces bonnes gens ont affirmé que leur intention n’était pas d’offenser qui que ce soit, mais de célébrer la diversité. Vous m’en direz tant. Si les agents des forces de l’ordre ne savent pas que c’est l’impact qui compte, pas l’intention, on est pas sortis de l’auberge.

Vous voulez célébrer la diversité? Incarnez un des grands personnages de couleur de l’histoire. Renseignez-vous sur la façon de représenter respectueusement la culture des Noirs, des Autochtones et des Arabes. Et le maquillage noir, oubliez ça.

Ce qui m’a frappé dans la nouvelle de la CBC, c’est l’absence flagrante d’excuses. J’exige des excuses. J’exige qu’on forme ces personnes pour qu’elles soient sensibles à la culture de l’autre et capables de bien se comporter dans la société pluriculturelle qui est une réalité ici et dans le reste du pays.

Enfant, on m’a inculqué le respect de l’uniforme. Mais si ceux qui le portent ne le respectent pas eux-mêmes, je vais avoir beaucoup de difficulté à le faire.

Chris Lansdell

Directeur pour les membres raciaux visibles - Atlantique
Alliance de la Fonction publique du Canada