Le budget fédéral - Il faut agir dès maintenant

Dans son budget, le gouvernement Harper a clairement tracé la voie pour équilibrer ses dépenses au cours des cinq prochaines années en instaurant des mesures d’austérité qui visent la fonction publique fédérale. Le budget fédéral impose un gel des dépenses aux ministères fédéraux, dans le but de réduire la dette sur le dos des travailleuses et des travailleurs de la fonction publique.

Le gouvernement prévoit restreindre les dépenses dans l’ensemble des programmes fédéraux. Pour y arriver, il gèlera le montant total que les ministères consacrent aux salaires, à l’administration et aux frais généraux, et entreprendra une révision sévère de toutes les dépenses ministérielles. Ces mesures menacent directement nos emplois et les services que nous offrons.

Le fait que les régimes de retraite du secteur public n’ont pas été directement attaqués dans le budget représente une victoire et témoigne de notre capacité de travailler de façon concertée.

Nous devons poursuivre nos efforts pour protéger nos pensions, même au moment d’amorcer notre campagne contre le gel des dépenses. Même si le budget ne prévoit pas de réduction de nos pensions ou de modification de nos taux de cotisation, il annonce l'intention du gouvernement de comparer les taux de rémunération, y compris les prestations de retraite, à ceux d’autres compétences afin de déterminer si la rémunération versée à ses employés « est raisonnable».

Les membres de l’AFPC de la région de l’Atlantique continuent de se mobiliser pour protéger les régimes de retraite de la fonction publique et pour améliorer la sécurité de la retraite de toute la population canadienne. Depuis le mois dernier, des assemblées publiques ont réuni plus de mille membres. La sollicitation aux entrées des usines, les séances d’information au travail ainsi que notre pétition nationale ont permis d’en sensibiliser des milliers d'autres.

Pourtant, il nous faut joindre encore plus de membres pour les inviter à participer  activement au débat sur les régimes de retraite et à exprimer leur opposition aux attaques que contient ce budget.

Si le gouvernement vise à équilibrer son budget aux frais des travailleuses et des travailleurs de la fonction publique, nous devrons riposter.

Il faut agir dès maintenant :

  1. Rendez-vous à la page www.psac-afpc.org/budget-federal et inscrivez-vous pour recevoir l’information à jour sur les répercussions du budget.
  2. Signez la pétition sur les pensions et aidez à recueillir d’autres signatures. Il se peut que nos actions aient stoppé le gouvernement pour l’instant, mais la lutte est loin d’être terminée.
  3. Communiquez à l’exécutif de votre section locale toute réduction de main-d’œuvre réelle ou proposée par l’employeur à votre lieu de travail.
  4. Renseignez-vous auprès de vos représentants locaux ou régionaux sur toutes les mesures prises pour protéger les services publics et nos pensions, et participez aux campagnes de l’AFPC.
  5. Écrivez des lettres à la rédaction et participez aux tribunes en ligne – aidez-nous à communiquer le message que cette crise économique n’a pas été causée par les travailleuses et les travailleurs et qu’elle ne sera pas réglée à leurs dépens.
  6. Visitez le site Web de l’AFPC – région Atlantique à http://psacatlantic.com/ pour obtenir plus d’information sur les activités prévues dans votre région.

En toute solidarité,

Jeannie Baldwin
Vice-présidente exécutive régionale, Atlantique