Rassemblement pour protéger les emplois à la BFC Greenwood

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
7 septembre 2018

Rassemblement pour protéger les emplois à la BFC Greenwood

GREENWOOD, NS Des membres de l’Union des employés de la Défense nationale (UEDN), un Élément de l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), ont distribué de la documentation à Greenwood, en Nouvelle-Écosse, pour informer la population sur le projet de privatisation de certains emplois à la BFC Greenwood.

Shirley Peck, une préposée au nettoyage à la BFC Greenwood qui perdra son emploi le 28 septembre, a exprimé sa colère face à la situation : « Je n’arrive pas à croire qu’ils vont me remplacer par quelqu’un qui va faire exactement le même travail pour moins de salaire? Que suis-je censée faire maintenant? »

June Winger, présidente nationale de l’UEDN, a fait écho à ces propos. « Ces emplois devraient être de bons emplois publics confiés à des travailleurs et travailleuses qui assurent qualité et continuité. La privatisation ne permettra pas de faire des économies. Elle ne fera que réduire la qualité des services offerts aux militaires du Canada et transformer de bons emplois de classe moyenne en emplois précaires. Comment peut-on justifier cela? »

L’UEDN et l’AFPC ont lancé une campagne pour stopper la privatisation de bons emplois publics à Greenwood. Ils ont organisé une campagne de lettres, distribué des feuillets d’information à plus de 7 200 foyers à Greenwood et fait diffuser des annonces sur les ondes des radios locales. Les syndicats préparent aussi d’autres actions pour faire pression sur les députés locaux et les hauts fonctionnaires de la Défense nationale.

Des photos et vidéos de l’activité sont téléchargeables ici.

-30-

Renseignements et entrevues :
Sébastien Bezeau, agent régional d’action politique et de communications, AFPC, cellulaire : 902-266-8589

Provinces: