Protestation des agents d’entretien des aéronefs de recherches et de sauvetage

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Le 3 février 2017
 
Protestation des agents d’entretien des aéronefs de recherches et de sauvetage 
 
HALIFAX, N.-É. — Le 7 février, les membres de la section locale 90120 de l’Union des employés de la Défense nationale (un Élément de l’Alliance de la Fonction publique du Canada) qui travaillent pour IMP Group International Inc. manifesteront devant le siège social de l’entreprise. L’activité vise à faire pression sur les décideurs pour qu’ils proposent de réelles améliorations à la table des négociations.
 
La convention collective de ces 85 personnes qui travaillent à Gander, Terre-Neuve, et à Comox, Colombie-Britannique, a expiré le 30 juin 2015. Leurs principales revendications sont les suivantes : éliminer l’écart salarial qui les sépare d’un autre groupe semblable, bonifier clauses sur les congés de maladie, maintenir la semaine de travail de 40 heures et assurer une distribution équitable du travail.  
 
Ces membres de l’AFPC assurent le bon état des aéronefs de recherches et de sauvetage. Sans leur travail important, la sécurité des aéronefs et de leurs missions serait menacée. Le syndicat produira des panneaux publicitaires mettant l’accent sur l’importance du travail d’entretien des aéronefs de recherches et de sauvetage. Ces panneaux seront installés sur le chemin Joseph Howe, à Halifax, près du siège social d’IMP.
 
 
Manifestation d’une unité de l’AFPC 
Le mardi 7 février, de 11 h 45 à 12 h 30
IMP Group International Inc., 2651, chemin Joseph Howe, Halifax, N.-É.
 
 – 30 –
Renseignements et entrevues : 
Sébastien Bezeau, agent de communication de l’AFPC, 902-266-8589, bezeaus@psac-afpc.com 

 

Sujets: