Les personnes salariées à l’aéroport J.A. Douglas McCurdy ratifient une nouvelle convention

SYDNEY, N.-É. – Les membres de l’Union canadienne des employés des transports (UCET) section locale 80807, un Élément de l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), ont ratifié une nouvelle convention collective le 6 février 2019.

La section locale 80807 de l’UCET représente 18 pompiers et membres de l’équipage d’entretien, dont des gens de métier et des opérateurs de machinerie lourde saisonniers qui travaillent à l’aéroport JA Douglas McCurdy de Sydney en N.-É. Les négociations durent depuis novembre 2017 et, après leur rupture en 2018, l’AFPC a présenté une demande de conciliation fédérale qui n’a pas abouti. La semaine dernière, les parties ont rencontré un médiateur fédéral nommé par la ministre fédérale du Travail. Les parties ont enfin conclu une entente de principe le 31 janvier 2019.

Le libellé de l’entente de principe est demeuré confidentiel jusqu’à ce que les membres de la section locale 80807 aient eu l’occasion de voter pour ratifier l’entente ou pour déclencher une grève.

Parmi les principaux gains, mentionnons les améliorations apportées aux congés annuels, les taux d’indemnité se rattachant aux repas et au kilométrage pendant les voyages d’affaires, le remboursement du coût des bottes de sécurité et l’indemnité de disponibilité. Les parties ont également convenu d’un processus pour améliorer conjointement les régimes d’avantages sociaux.

Autre nouveauté dans l’entente : une disposition qui offre aux travailleuses et travailleurs une protection et une représentation juridique si une poursuite est intentée contre l’aéroport et son personnel.

L’entente prévoit également que l’aéroport J.A. McCurdy Douglas dispose d’un programme d’aide aux employés (PAE) qui offrirait du counselling et des services-conseils professionnels aux personnes salariées et à leur famille. Ces membres sont très heureux d’avoir réalisé ce gain pendant cette ronde de négociations, car certaines de leurs tâches revêtent une importance cruciale.

La convention collective, qui expire le 30 septembre 2022, comprend les augmentations salariales suivantes avec effet rétroactif à compter du 1er octobre 2017 :

2017- 2,15 %     2018 -2,25 %     2019-2,30 %     2020-2,35 %   et  2021-2,50 %

Ces membres sont particulièrement heureux que leur employeur reconnaisse enfin la valeur de leurs fonctions essentielles, à savoir lutter contre les incendies et qu’il ait accédé aux demandes du syndicat de les rémunérer plus équitablement. On parle notamment de l’augmentation des cotisations de l’employeur au REER de l’employé.

« Ces travailleuses et travailleurs fournissent des services essentiels à la sécurité des voyageurs. Nous sommes fiers qu’ils reçoivent enfin une reconnaissance pour le travail important qu’ils accomplissent », a déclaré Chris Bussey, vice-président exécutif régional de l’UCET de la région de l’Atlantique.

« La lutte n’a pas été facile, mais grâce au soutien des gens de la région de Sydney et du mouvement syndical en général, ces travailleuses et travailleurs ont tenu bon », a déclaré Colleen Coffey, vice-présidente exécutive régionale de l’AFPC.

« Je tiens particulièrement à remercier les membres du syndicat qui ne se sont pas laissés abattre et qui ont transmis un message unique à l’employeur et au conseil d’administration. C’est cette stratégie qui a permis à l’équipe de négociation de l’AFPC de régler enfin ces questions-là! Ça, c’est de la solidarité. Bravo à la section locale 80807 de l’UCET! », a-t-elle a ajouté.  

-30-

Renseignements : Lesley Thompson, agente régionale d’action politique et de communication, AFPC
(cellulaire) 902.266.8589, thompsonl@psac-afpc.com

Sujets:
Provinces: