Les membres de l’AFPC travaillant à l’Université Memorial de Terre Neuve votent massivement pour la grève

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Le 19 décembre 2018

Les membres de l’AFPC travaillant à l’Université Memorial de Terre Neuve votent massivement pour la grève

TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR – Plus tôt ce mois-ci, les membres du Lecturers’ Union of Memorial University of Newfoundland (LUMUN), une section locale à charte directe de l’AFPC, ont voté très majoritairement en faveur de la grève.

La nouvelle a été communiquée aux membres. Les détails du vote sont confidentiels, mais la présidente du LUMUN, Martha Wells, se dit rassurée que les membres soient prêts à faire la grève pour obtenir de meilleures conditions de travail.

« Nos membres en ont assez, explique la présidente. Le résultat du vote de grève témoigne de leur grande insatisfaction. Ils sont prêts à se mobiliser, car ils n’en peuvent plus de continuer à travailler dans des conditions aussi précaires pour un salaire dérisoire. Nous espérons que l’employeur nous reviendra avec une nouvelle offre raisonnable. La mobilisation sur le lieu de travail est notre dernier recours, mais s’il faut exercer notre droit de grève, nous le ferons. »

Le LUMUN, qui représente deux unités de négociation (environ 270 chargés de cours et 90 stagiaires postdoctoraux) est à la table de négociation depuis avril 2017. Un conciliateur a été nommé en août. Malheureusement, il n’a pas réussi à mettre fin à l’impasse. Le 10 octobre, l’Université a présenté sa dernière offre, que les deux équipes de négociation ont rejetée. 

Les deux principaux points en litige sont le salaire et les avantages sociaux.

-30-

Renseignements et entrevues : 
Sébastien Bezeau, agent régional d’action politique et de communications, AFPC (cellulaire : 902-266-8589)

Sujets: