Avis aux médias: Négociations contractuelles avec le gouvernement fédéral : l’AFPC presse le député de Saint John-Rothesay d’intervenir

SAINT JOHN (N.-B.) – Des membres de l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) rassembleront devant le bureau de circonscription du député fédéral de Saint John‑Rothesay, Wayne Long, ce jeudi, à l’heure du dîner. Ces syndiqués font partie des 140 000 fonctionnaires fédéraux qui sont outrés de l’inaction du gouvernement fédéral à la table de négociation. Les membres se sont donné rendez-vous devant le bureau de M. Long, juste avant sa rencontre avec les représentants syndicaux à 12 h 30.

« Dans une lettre envoyée aux fonctionnaires canadiens en 2015, de Justin Trudeau leur avait promis une nouvelle ère de respect, explique la vice-présidente exécutive nationale de l’AFPC-Atlantique, Colleen Coffey. Quatre ans plus tard, nos membres attendent toujours qu’il allie le geste à la parole. »

L’AFPC est actuellement en pourparlers avec le Conseil du Trésor, l’Agence du revenu du Canada, Parcs Canada, l’Agence canadienne d’inspection des aliments et l’Agence des services frontaliers du Canada. Les revendications contractuelles présentées à chacune des tables de négociation amélioreraient grandement les conditions de travail des fonctionnaires fédéraux. Or, d’une table à l’autre, l’employeur s’est montré réticent.

En ce qui concerne les négociations avec le Conseil du Trésor, qui emploie environ 90,000 de nos membres, l’AFPC revendique une amélioration de la conciliation travail-vie personnelle, une réduction du travail précaire, l’élimination des écarts salariaux avec le secteur privé, ainsi que des augmentations économiques équitables. La rassemblement a pour but de presser le député Long de soutenir ces revendications en vue des prochains pourparlers qui se tiendront du 30 avril au 2 mai.

« En dépit des énormes difficultés qu’ils ont éprouvées en raison des ratés du système de paye Phénix, nos membres ont fait preuve de ténacité et d’un professionnalisme inébranlables en attendant que le gouvernement règle la situation, ajoute Mme Coffey. Pour comble, le manque de volonté de l’employeur à la table de négociation n’améliore aucunement la situation. Assez, c’est assez! »

Les médias sont les bienvenus.

Activité :                      Rassemblement de l’AFPC pour l’obtention d’un contrat équitable

Lieu :                            Bureau de circonscription du député Wayne Long
                                     1, Market Square, Saint John (N.-B.)

Date et heure :            Jeudi 18 avril 2019, de 12 h 15 à 12 h 30

- 30 -

Renseignements :
Monique Laplante, représentante régionale, AFPC, contacte sur terrain, 506.381.7733
Lesley Thompson, agente régionale d’action politique et de communication à l’AFPC, 902‑266‑8589, thompsonl@psac-afpc.com

 

Sujets: