Les agents des services frontaliers réclament un traitement équitable

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
19 janvier 2018

Les agents des services frontaliers réclament un traitement équitable

HALIFAX (N.-É.) – Des membres du Syndicat des Douanes et de l'Immigration (SDI), un Élément de l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), ont distribué les tracts pour informer le public sur l’importance du travail des agents et agentes des services frontaliers qui veillent à la sécurité des frontières du pays et qui, à ce titre, méritent un traitement équitable.

« Nos membres sont la première ligne de défense du Canada, a souligné Joey Dunphy, 3e vice président national du SDI. Tous les jours, les agents des services frontaliers empêchent des drogues et des armes d’entrer au pays. Ils arrêtent des criminels et aident à protéger nos collectivités. Bref, ils font un travail semblable à celui d’autres agents d’application de la loi, et il est grand temps qu’ils soient reconnus comme tels. » 

Après 3 ans et demi de négociation, l’employeur insiste toujours pour obtenir des concessions qui déprécieraient le travail que les membres du groupe FB (Services frontaliers) font pour la population canadienne et il continue de leur refuser la parité avec d’autres organismes d’application de la loi. Ces agents et agentes qui appliquent la loi et protègent nos frontières méritent un contrat de travail équitable.

On peut voir le feuillet qui a été distribué ici. Des photos et des séquences vidéo peuvent être téléchargées ici.

-30-

Renseignements et entrevues 
Sébastien Bezeau, agent de communication et d’action politique, AFPC, 902-266-8589

Sujets:
notre Organisation:
Provinces: